Jean-Louis VIBERT Présentation d'oeuvres sur 50 années
Jean-Louis VIBERTPrésentation d'oeuvres sur 50 années

Jean-Louis VIBERT . Peintre, né en 1938 à Flers de l’Orne.

Fréquente dès l’enfance, les artistes à Honfleur. Très bon en dessin et attiré par l’action de peindre, veut étudier aux beaux arts. Cette vocation sera contrariée. Rentre à l’école des chemins de fer et choisit le métier de chaudronnier (Art de travailler les métaux en feuilles). Enseignera par la suite ce métier en apprentissage. Cette profession ne l’éloignera pas du dessin et de la peinture.

A 20 ans, la guerre d’Algérie. A son retour, fréquente à Paris les académies libres de Montparnasse – Grande chaumière – Julian. Rencontre Henri Goetz à l’Académie Raspail et Notre Dame des Champs. Se liera d’amitié avec lui, fréquente son atelier de la rue de Grenelle à Paris ainsi que celui de Villefranche /mer.

Sa peinture est à l’époque figurative et réaliste. H. Goetz le fait exposer au « Surindépendants » (J. Mitchell, S. Jaffe, Hantai ou encore Riopelle y exposent également). C’est le choc de l’abstraction.

Après une période de réflexion, s’oriente vers cette tendance. Solitaire, expose peu.

Peinture colorée, refusera de transmettre la tristesse et le désespoir. Veut donner à ses œuvres les couleurs du bonheur, un peu comme les propos que tenait Matisse trouvant que la vie avait suffisamment de problèmes pour que la peinture n’en ajoute pas de nouveaux à celui qui la regarde.

Expose dans divers lieux (banques, collèges et hôtels), galeries en province et à Paris, centres culturels, musées et artothèques.

Participe à des manifestations d’Art contemporain, Surindépendants, Indépendants, Salon des Artistes Français, Salon d’Automne, Grands et Jeunes d’aujourd’hui, Réalités nouvelles, Art en capital (Comparaison - Dessin et peinture à l'eau). (Musée d’art moderne – Grand Palais)

Œuvres en collections privées, musées et artothèques.

 

 

Critiques (extraits)

« Ses peintures sur papier sont le résultat d’un délicat équilibre esthétique. »

« Sa palette faite de vert, de rose violent et surtout de bleu mauve est très raffinée. »

« Le graphisme délicat de Vibert est extrêmement séduisant. Une richesse pleine de poésie. Une touche massive, forte, précise. »

« Les couleurs explosent et la démarche vers l’essentiel est intéressante car elle résulte d’un profond travail de recherche picturale ».

« Le graphisme structuré comme intuitivement réjouit le sens pictural de l’observateur. »

« J L Vibert adore la couleur. Illustration de ses impressions dans la nature, ses œuvres au graphisme composé de traits qui s’attouchent en jeu perpétuel épris de liberté, composent un ensemble évocateur. »

« Peintre gestuel, il travaille sur différents supports qui lui ont permis d’effectuer des recherches toujours plus révélatrices de ses impressions »

« Avec une certaine allégresse, JL Vibert œuvre. Il cueille les couleurs et les projettes. Une sorte de gaieté règne sur le support, toile ou papier. Cela donne du plaisir à l’œil et nous montre de la peinture optimiste : Chose rare. »

« Jean Louis VIBERT met en place une gestuelle ascétique répétée à l’infini qui nécessite une concentration et une maitrise du geste des plus grande : Le plaisir de la couleur serait devenu son « maitre mot ». Il s’enracine dans la passion des maitres avant lui. Il en extrait la « substantifique moelle » et il joue avec une joie enfantine, toujours étonné de ses émerveillements. A le suivre dans cette démarche sincère et rigoureuse, nous apprenons ce qu’il en est du génie de peindre et nous nous réjouissons tout autant avec lui ! »

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Alain Vibert Toute reproduction et utilisation des images autres qu'à titre privé sont interdites